L’ALGÉRIE PEUT PERDRE 20 MILLIARDS DE DOLLARS Les craintes de Youcef Yousfi

L’ALGÉRIE PEUT PERDRE 20 MILLIARDS DE DOLLARS
Les craintes de Youcef Yousfi

Une chute ininterrompue des prix du pétrole provoquerait une baisse importante des revenus tirés des exportations de l’or noir.

Les clignotants passent au rouge. L’économie nationale est sérieusement menacée par la dégringolade des prix du pétrole. Les déclarations se succèdent. Les mauvais présages aussi.
L’heure est aux calculs. L’Algérie peut perdre 20 milliards de dollars par an. «Nous avons perdu 30 dollars depuis le niveau qu’avait atteint (le baril de pétrole) depuis quelques mois, 30 dollars, c’est une chute drastique et sur une année, ça représente pour nous entre 18 et 20 milliards de dollars de revenus en moins et d’exportation. En moins, ceci est inquiétant», a déclaré mercredi le ministre de l’Energie et des Mines sur les ondes la Radio nationale, Chaîne III.
Ce n’est pas la première alerte de Youcef Yousfi qui n’a pas dissimulé ses craintes. «Ce qui m’inquiète, c’est le déséquilibre observé actuellement sur le marché. Quand il y a un déséquilibre tout peut arriver, j’espère qu’il sera momentané et que la chute sera limitée», a-t-il souligné. A quoi est due cette disproportion? «Le déséquilibre du marché est né de deux choses: une demande faible par rapport à la normale du fait de la crise économique qui secoue une bonne partie des pays développés et un accroissement de l’offre de la production depuis le début de l’année pour un certain nombre de raisons, probablement politiques», a-t-il expliqué. «J’espère qu’il y aura une prise de conscience sur l’effet négatif (de l’augmentation de la production du pétrole, Ndlr) sur les prix, notamment ces dernières semaines et que l’Opep court ainsi un risque réel», avait indiqué Youcef Yousfi dans une déclaration recueillie par l’APS en marge du 5e séminaire de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole qui s’est tenu le 14 juin à Vienne en Autriche. «Je pense clairement qu’il y a une surproduction actuellement sur le marché», avait renchéri le ministre du Pétrole équatorien, Wilson Pastor-Morris. Son homologue libyen, Abdurahmane Ben Yazza, avait estimé à 1,8 million de barils par jour (mb/j), l’excèdent de l’offre de l’Opep.
Il faut rappeler que la production de l’Opep a dépassé le plafond des 30 millions de barils par jour qui avait été fixé au mois de décembre de l’année dernière, après que l’offre de l’Arabie Saoudite ait atteint un niveau historique depuis le mois de décembre 2011, passant de 9,45 millions de barils par jour (mbj) à plus de 10 mbj en avril 2012, s’élevant depuis le mois d’avril 2012 à 31,85 millions de barils par jour. Conséquences: les prix du brut qui culminaient à 125 dollars au mois de mars se maintiennent, aujourd’hui, tout juste au-dessus de la barre symbolique des 100 dollars alors que le prix du baril coté à New York a perdu quelque 30 dollars en l’espace de trois mois. L’Algérie en ressent le contrecoup.
«Désormais, l’équilibre budgétaire requiert des niveaux de prix des hydrocarbures supérieurs à 112 dollars le baril pendant que les recettes budgétaires totales restent fortement dépendantes de celles, très volatiles des hydrocarbures», a alerté le rapport sur l’évolution économique et monétaire en 2011 présenté, le 1er juillet, par Djamel Benbelkacem, directeur conseiller à la Banque d’Algérie.
Le grand argentier du pays en a tiré déjà les conséquences. «Si cette tendance est une tendance qui est confortée dans le temps, nous sommes obligés, bien évidemment d’avoir des reports de projets (…) Pour les nouveaux projets, nous allons étudier la situation et la priorité de ces projets et les capacités de nos «financements», a prévenu, le lendemain, Karim Djoudi.
De déclaration en déclaration, le prix du baril de pétrole peine à trouver le niveau espéré par l’Algérie, ce qui n’augure pas de lendemains qui chantent…
source / lexpressiondz

 
This entry was posted in Algérie, Reste du monde and tagged . Bookmark the permalink.

272 Responses to L’ALGÉRIE PEUT PERDRE 20 MILLIARDS DE DOLLARS Les craintes de Youcef Yousfi

  1. a day � The next genre of treatment for erectile dysfunction .

  2. use says:

    Learn about drug side effects and interactions for the drug (Sildenafil Citrate).

  3. cialis,buy says:

    Actually I guess is for women.

  4. Sildenafil citrate measurements it all, yes, this is the cerebrum amalgam behind the achievement of buy viagra 100mg. It offers male organ some assistance with receiving the abundant blood stream, which is only an erection

  5. Essentially the Demand for SEO Services in the market has been expanded like never before on account of expanding number of online organizations and their prerequisite to get profoundly positioned on Search Engines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *